ronds decoratifs
logo Paris-Montagne

Note d'intention

Thèmatique du Rien

Regardez ! Vous ne voyez rien ?
C'est normal, vous voici plongé dans le thème du festival Paris-Montagne 2011 : le rien. Le vide, le néant, la page blanche, le trou noir... Mais si l'on ose se pencher sur ce rien si perturbant, si l'on cherche à le comprendre, apparaissent soudain des nuances, perceptibles, jusqu'à finalement découvrir tout un univers à explorer. Vous voyez mieux ? La visite peut commencer...

Ils sont nombreux, les petits riens qui habitent notre langage « l'air de rien », mais qui en disent long sur notre façon de concevoir le monde. On y voit avant tout « l'absence de chose », la disparition de ce qui était là, ou la potentialité d'une présence. Mais le rien peut-il être considéré en tant que tel ? Peut-on l'observer, le décrire ? Il semblerait que les scientifiques, pour leur part, trouvent matière à penser sur des sujets qui évoquent le peu voire le néant : zéro mathématique, anti-matière, probabilités nulles, vide quantique, micro-organismes, instant zéro de notre univers, infiniment petit, invisible, résultats négatifs, zéro absolu,... Si l'on peut y voir autant de choses, le sentiment du rien ne serait-il qu'une question d'échelle, de mesure et de perception ?

En effet, il suffit parfois de changer de point de vue pour trouver une signification à ce qui ne rime à rien. De s'intéresser à l'histoire de l'autre pour comprendre sa culture, plutôt que s'arrêter à n'y rien comprendre. De prendre le temps de regarder, d'écouter, pour percevoir quelque chose dans ce tableau ou cette musique, qui ne nous disent rien a priori. En commençant par nous poser quelques questions : l'effet Placebo semble consister à réagir à une molécule neutre, mais peut-être réagit-on à d'autres éléments que cette molécule ? Le résultat de l'apoptose -ou mort cellulaire programmée, est la disparition de cellules : ne peut-on pas y voir, également, la naissance de quelque chose qui les remplace ? Un élève jugé « bon à rien » peut exceller dans d'autres domaines que ceux qui lui sont présentés... Sous l'apparence du rien, se cache ainsi une richesse : diverses façons de penser et de faire.

Nul ne sait encore à quoi ressemblera cette nouvelle édition du festival. Dans la continuité des projets de Paris-Montagne, il sera certainement source de synergies entre le monde de la recherche, les étudiants, les enseignants et les jeunes générations. Les échanges fuseront, les débats s'enflammeront et l’enthousiasme débordera... Car il suffit parfois d'un rien pour perturber le calme et produire de grands effets.

Dernière modification : 04/02/2011 08:58
Decor bas droite Decor bas droite pour scroller